Le classement Fifa.

Par Quentin Descourtieux.

Ah ! Ce fameux classement FIFA, il fallait bien en parler. Nous éviterons de donner notre avis sur ce classement qui est, à nos yeux, le reflet exact de la réalité. Ce classement permet de déterminer de façon très juste et pertinente la position de chaque équipe nationale de football.

Alors comme beaucoup de personnes, vous vous demandez comment fonctionne ce classement. Et bien ce classement est fait grâce à une formule mathématique toute simple qui prend en compte quatre facteurs : le résultat - victoire, match nul ou défaite (M), l’importance du match (I), la place de l’adversaire dans le classement (T) et la valeur de la fédération auquel il appartient (C). Tous ces facteurs s’obtiennent grâce à des critères établis par la FIFA, et le nombre de points (P) peut être obtenu à l’aide de la simple formule suivante :

P=M x I x T x C

Vous pouvez donc constater qu’il s’agit en réalité d’une simple multiplication, que même Ribéry serait capable de résoudre. Enfin non, quand même pas. Notre journal ne souhaite pas encore divulguer de fausses informations, alors oubliez le fait que notre bon vieux Franck puisse résoudre un calcul. C’est à confirmer, mais d’après des sources fiables, il s’agirait d’une opération assez similaire pour calculer la somme que possède Platini au Panama. Encore une fois, c’est à vérifier.

C’est cette opération qui classe la France au 21ème rang derrière la Bosnie-Herzégovine ou encore la Hongrie, des équipes qui ont toujours eu une influence capitale sur le football européen, voire mondial. Si l’on se tient à ce classement, l’Euro s’annonce extrêmement difficile pour nos bleus adorés puisqu’ils devront faire l’exploit de battre deux nations européennes plus fortes que nous, les gaulois. Il s’agit de la Suisse et de la Roumanie, classées respectivement 14ème et 19ème. Nos amis les Suisses tiennent là leur chance de pouvoir enfin nous « plumer », chose à laquelle ils ont manqué lors de notre dernier rendez-vous au Brésil en 2014, mais nous ne reviendrons pas sur le sujet.

Le seul réel scandale de ce classement est la position de nos voisins les anglais. Les British sont en effet 10ème. Je répète, 10ème ! L’équipe Soyons Sérieux éprouve un profond respect pour les anglais, c’est pourquoi nous jugeons complètement stupide d’avoir à classer nos idoles. Ils ont quand même chanté la Marseillaise à Wembley dans un moment où la France avait besoin de réconfort. De plus, ils ont battu les Allemands chez eux. C’est pourquoi, nous pensons qu’ils ne devraient pas être classés et juste avoir le statut de « Perfect God ».

Alors bien que ce classement soit le plus irréprochable possible, il existe quelques petits moyens de l’améliorer. Il est de notre devoir de proposer des solutions. Premièrement, il faudrait que Coca-Cola arrête de le sponsoriser, ou alors que leur nom ne figure pas dans le titre. Car oui, le réel nom du classement est « Classement mondial FIFA/Coca-Cola ». C’est sûrement le seul moyen qu’on trouver les USA pour figurer en haut du tableau, et non à la modeste 29ème position. Nous pourrions aussi créer une expression « tomber de haut ». On pourrait par exemple donner ce statut à une équipe qui gagne la coupe du monde, et qui perd dans les deux années qui suivent contre l’Irlande, la Pologne, la France et l’Angleterre. Je ne vise absolument personne, et toutes ressemblances à la réalité sont purement fortuites.

Pour finir, il faudrait prendre en compte dans le calcul le côté divertissant de chaque équipe. La France serait sans doute hors concours tellement nous dominons dans ce domaine. Entre Benzema qui se marre avec la sextape d’un nain, Gignac qui perd plus de kilo par an qu’il ne marque de but, Ribéry qui décide de ne plus jouer avec la France parce qu’on – je cite « se moque de mon manière de prononçage », et Giroud qui met l’équivalent du poids de Pierre Ménès en gel par jour. Allez voir ailleurs, vous verrez ils ne sont pas marrants. Prenez les belges par exemple. Regardez Hazard, il ne sait… Mince ou est-il ? Nous referons la blague quand nos agents l’auront retrouvé. Franchement, les plus drôles, c’est nous !

Q.D